Candidatures aux postes du comité exécutif - Congrès 2019

Présidence

R.K. Basdeo

Nous devons économiser notre argent pour la prochaine campagne ainsi que pour un bureau bien localisé. Nous sommes une petite parti donc nous ne devons pas payer un chef narcissique, tout salaire, sans parler d'un salaire exorbitant, ainsi que douze mille dollars pour un chauffeur. C'est complètement fou.

Mona Belleau

Je souhaite présenter ma candidature à titre de Présidente. Je sollicite cette fonction parce que je crois que ce poste permettrait de continuer à faire progresser le parti en l’aidant à consolider ses acquis. Ayant déjà occupé cette fonction au sein de divers Conseils d’administration et d’associations, je détiens l’expérience et les compétences pour occuper ce poste. J’ai su prouver que je possède des qualités de leader positif qui permettent de mener à bien un groupe de personnes et de les rallier à une cause commune. Je suis une femme Inuk bisexuelle et j’ai à cœur de créer un Comité exécutif qui soit inclusif, où tous se sentent accueillis dans leurs forces et leurs talents et où tous peuvent contribuer à l’avancement de notre si beau parti. Je crois fermement que notre parti, bien qu’il soit encore jeune, a beaucoup de potentiel d’avancement et que nous pouvons continuer à rallier des gens à nos idéologies de gauche pragmatique. J’ai vécu la plus récente campagne électorale à titre de candidate et j’y crois. Si je peux contribuer au succès du NPDQ de quelque manière que ce soit, je le ferai, parce que j’ai notre parti de tatouée sur le cœur. Qujannamiik!

Jonathan Leduc

Mon nom est Jonathan Leduc. Je suis le père d’une petite fille de 4 ans qui est moitié québécoise et moitié Filipina. Je suis Directeur d’un département informatique a l’âge de 31 ans. Je suis le plus jeune de mon équipe mais ma persévérance m'a permis de briser la barrière de l’âge et de démontrer que je peux être à la tête d’une équipe. En politique, j’ai été membre de l’exécutif de Maka Koto lorsqu'il était ministre de la culture et j’ai été candidat pour le NPDQ dans Taillon, tenant tête, dans un débat radio, à l’actuel Ministre délégué à la santé, Lionel Carmant.
Je me présente comme président de l'exécutif à la suite de la crise actuelle au parti. Je suis quelqu'un avec un leadership fort, qui est prêt à se retrousser les manches pour rassembler les gens et collaborer afin de faire grandir notre parti. Il est primordial d'avoir quelqu'un d'impartial à la tête de l'exécutif et je crois fermement que je suis cette personne. Cette élection est la plus importante de notre jeune parti car nous forgeons l'avenir et la survie de celui-ci et étant quelqu'un de nouveau, je suis le mieux placé pour changer les choses.

Steven Scott

Je suis consterné par le factionnalisme, les attaques personnelles, et les dissensions qui ont causé les personnes talentueuses à quitter leurs postes, et par les reportages des manigances de coulisses, le manque d’états financiers mensuels, et les décisions de l’exécutif ignorées. Cela doit cesser.
Il faut retenir ce que nos avons bâti en peu de temps et que tous les membres de l’exécutif sont légitimes et tous servent au mieux les intérêts de nous tous. Il faut accepter que tout le monde ne soit pas d’accord avec soi-même.
Moi, je suis, et comme président je serai, impartial, respectueux de tous, et très organisé. Nous devrons rester concentrés sur la prochaine élection. Il y a beaucoup à faire et nous n’avons pas le temps pour les manigances. Nous devrons préparer notre stratagème, nos politiques, et nos matériels; nous devrons attirer membres et militants et créer une présence des médias. Notre prise de décision doit être plus participative, plus transparente, et plus inclusive : toutes nos voix différentes doivent être présentes à la table.
Formation : gérant d’opération porte à porte pour une organisation environnementale, membre du conseil paroissial, agent financier de l’association de circonscription, président d’organisation LGBQT, et professeur au Concordia.

Vice-présidence

André junior Martel

Personnel :
Papa d’une petite fille de 5 ans, marié depuis plus de 4 ans. Loyauté, collaboration, persévérance et respect sont les qualités qui me représentent.


Professionnel :
Prendre soins des gens a toujours été une priorité pour moi. J’ai pu le mettre en œuvre dans les différents emplois que j’ai occupé au cours de ma carrière. Maintenant gestionnaire, j’ai par le passé été infirmier et également préposés aux bénéficiaires. Je me suis également impliqué comme membre au comité jeunesse de l’ordre des infirmières et infirmiers du Québec et comme délégué syndical.


Politique :
Mes débuts en politique se sont faits en 2017 alors que j’ai été candidat en tant que conseiller au sein du Parti Action Longueuil. Je suis également membre de l’exécutif du Parti de la mairesse de Longueuil. Ces expériences enrichissantes m’ont permis, et me permettent toujours, d’en apprendre sur les rouages de la politique.


Conclusion :
Je suis persuadé que mon expérience dans son ensemble fait de moi un atout pour le NPDQ. C’est pourquoi je me présente aujourd’hui au poste de vice-président du comité exécutif.

Djaouida Sellah

Je me présente : Djaouida Sellah, candidate à la vice-présidence du NPDQ. Je suis médecin de formation, avec de l’expérience comme médecin bénévole pendant la première Guerre du golfe à Bagdad, et comme membre fondateur et présidente de l’Association québécoise des médecins diplômés hors-Canada et États-Unis de 1998 à 2011. J’ai également été médecin bénévole pour la fondation des Maladies du cœur et des AVC («Heart and stroke»), et bénévole à l’organisme Justice alternative. Plus récemment, j’ai siégé comme députée à la 43e législature canadienne. J’ai agi comme présidente du caucus des femmes du NPD fédéral, comme critique adjointe de l’opposition officielle en matière de santé, membre du comité de la condition féminine de la Chambre des communes, et coprésidente de la Commission des femmes du NPD Section Québec (2006 à 2011). En tant que membre fondateur du NPDQ, je souhaite poursuivre mon engagement pour consolider nos acquis. Concrètement, j’entends participer au montage du plan stratégique du NPDQ, améliorer l’autonomie et l’expertise du Parti pour préparer la prochaine campagne électorale, et mettre mon expérience politique et de campagne au profit du Parti.

Secrétaire


Henry Pilon

Comme secrétaire, mon objectif premier sera la transparence de l’exécutif.

À cette fin, mon plan est, de non seulement bien organiser la documentation du parti, mais aussi de proposer l’utilisation d’un enregistreur audio durant les rencontres de l’exécutif afin d’assurer que les procès-verbaux soient conformes. En ayant les discussions écrites et enregistrées, pour ensuite être sauvegardées sur un serveur privé, cela assurera que tous les membres de l’exécutif du parti, présents et futurs, pourront lire, écouter et citer les décisions prises dans le passé en sachant qu’elles sont exactes.

Par contre, mon rôle comme secrétaire ne se limitera pas à assurer le bon ordre des documents, mais aussi le devoir de voter sur les décisions importantes pour le parti. Cela dit, mon deuxième objectif est de m’assurer que le parti se dirige dans une bonne direction, en évitant les mesquines disputes et abus de pouvoir. Ce parti est votre parti, l’argent qu’il reçoit est le vôtre. Comme membre exécutif, j’aurai une obligation fiduciaire envers tous les membres du parti et l’obligation de respecter nos statuts.

Je compte sur votre soutien pour devenir secrétaire du parti. Si élu, je serai là pour vous aider avec toutes vos préoccupations et questions.

Ida Scallen

Je désire posé ma candidature pour le poste de secrétaire je crois que je serais un bon atout pour votre organisation

Michel Welt

Cher-e-s ami-e-s du NPDQ

Je me présente comme candidat à l'exécutif du NPDQ, au poste de secrétaire (ou secrétaire -trésorier si le changement aux statuts n'est pas accepté).
J'habite dans la circonscription de Darcy Mc Gee.
Je suis médecin, obstétricien - gynécologue et je travaille à l'Hôpital du Sacré-Coeur de Montréal. Je collabore aussi avec le Centre de Pédiatrie Sociale de Saint -Laurent et avec l'équipe de Médecins du Monde. Depuis de nombreuses années je milite pour l'accès à tous-tes aux soins de santé et pour les droits des femmes et des familles .
Je me suis impliqué dès le début en 2016 dans le projet du NPDQ, à l'Association Régionale Centre-Ouest et comme candidat dans Acadie aux dernières élections.
Il est plus nécessaire que jamais de donner une voix aux fédéralistes de gauche sur la scène québecoise . Le NPDQ doit continuer pour défendre à la fois la transition écologique et la justice sociale.
J'ai une longue expérience de ce poste dans plusieurs associations professionnelles et communautaires. Il est nécessaire d'apporter une stabilité et une constance dans ces fonctions si importantes pour un parti en développement .
Des tâches urgentes nous attendent dans les prochains mois : développer des

Trésorerie

Malek-Michel Jamali

Je n'ai pas de déclaration à faire


Boukare Tall

Bonjour
Je m'appelle Boukare Tall et je travaille à la ville de Montreal depuis plus de 10ans.
Avant cela je gerais la Fondation Force qui donnais des bourses aux étudiants
A la ville de Montreal .je fais des estimations des coûts des travaux et des appels d'offres à coûts de millions..Je m'assure que les devis sont respectés et je fais le suivi des paiements aux contracteurs et le décompte final.
Je suis titulaire d'un Bac Multidisciplinaire et un certificat en Adminstration des affaires de Université de Sherbrooke.
Je suis aussi titulaire d"une Technique en Genie Civil
Je termine un Bac en Genie civil a l' école de Technologie Superieure à Montreal
Avec tout ce bagage je suis sur d'etre le meilleur pour occuper le poste de trésorier du NPDQ

Coprésidence au comité de l'organisation

Jean-François Beaudet

Je me nomme Jean-François Beaudet et j’habite à NDG, Montréal. Je fus un dirigeant étudiant en 68, 69 & 70 à l’école Iberville (MTL) et au Cegep de Rosemont lors de la grève générale de 72 en tant que coordonateur et négociateur étudiant. Je fus Président de l’association de Terrebonne quand la syndicaliste Lauraine Vaillancourt s’est présentée à l’élection fédérale de 88. Je fus membre du NPDQ en 88-89 mais après le départ au PQ des Rémi Trudel, François Beaulne et autres, le NPDQ a été réduit au niveau de groupuscule et j’ai quitté pour faire autre chose.

J’ai fait carrière en logistique au Québec, aux USA et en Haïti. C’est le meilleur endroit pour être au courant de ce qui se passe dans divers secteurs d’activité, car tout ce que l’on produit et consomme, on doit le transporter. Mon bureau de Québec fut le premier de notre compagnie au Canada à utiliser les services de déchiquetage de documents, afin de sauver des arbres; j’ai porté volontaire mon bureau de Boston comme cobaye pour l’obtention de la certification ISO 14 001 - environnement. Je reste à l’affut des bons coups faits pour préserver et améliorer l’environnement.

Mon expérience principale réside

Geneviève Ruel

Je me nomme Geneviève Ruel et je suis membre du NPDQ. Après une campagne exigeante mais fort enrichissante, je veux participer à l'élaboration et la solidification des bases d'un parti qui a énormément de potentiel. J'ai étudié en Cinéma à Concordia en Film Studies, par contre ce qui m'intéressait de ce domaine n'était pas le côté créatif, mais plutôt le côté organisation. J'ai donc fait un cours en Gestion de plateaux Cinéma. Après mes études, j'ai fait carrière en assurance de dommages. Mes études et mon emploi m'ont permis de me découvrir un intérêt pour l'élaboration des procédures et plans de gestion. J'ai participé à l'élaboration d'un programme jeunesse au sein de l'ambulance St-Jean. J'ai fait partie de l'équipe de gestion et d'animation pendant 3 ans. Dans mon emploi, je participe actuellement à deux comités. Le premier consiste à l'élaboration de lettres et procédures concernant l'implantation d'un nouveau système informatique et le second a pour but d'élaborer des stratégies afin d'améliorer notre service à la clientèle. En étant co-présidente dans le comité organisation du NPDQ je souhaite établir des procédures, statuts et stratégies clairs afin de faire grandir le parti au cour des prochaines années dans l'optique d'avoir des bases solides pour les prochaines élections.

Coprésidence au comité des communications

Caroline Côté

Co-présidente et membre du Réseau des femmes en environnement depuis 2015, je m’intéresse à la place des femmes dans les questions environnementales, tant des points de vue communications, opérationnels que philosophiques. Je suis également secrétaire du conseil d’administration d’organisme à but non lucratif « Eau secours » depuis 2017. Mes capacités de vulgarisatrice sont particulièrement appréciées par les membres des deux organismes. Je possède une formation scientifique solide et diversifiée, de même qu’un vaste réseau professionnel. En plus d’avoir complété une thèse de doctorat en conservation et gestion des ressources aquatiques ainsi qu’une maîtrise en génomique du bois, j'ai eu l’opportunité d’œuvrer en tant que professionnelle de recherche au sein d’un centre de universitaire internationalement reconnu dans le domaine de la limnologie (GRIL), biologiste de la faune aquatique pour le gouvernement provincial, spécialiste de comité multidisciplinaire sur la conservation de l’anguille d’Amérique (CESWoG), ainsi qu’en tant que superviseure de laboratoire en évaluation des rejets d'eaux usées. Si je suis élue co-présidente du comité de communications du NPDQ je m'engage à travailler avec toute l'équipe afin de développer un plan de communications national dynamique selon les priorités du parti, en français, anglais et dans les principales langues autochtones de la province.

Mathieu Papillon-Darveau

J'ai 10 ans d’expériences en développement international, ainsi qu’en gestion des organisations. J'ai d'ailleurs siégé sur plusieurs CA tel, Carrefour Tiers-Monde, l'Association québécoise du commerce équitable, Le collectif culturel Mondo (Mondokarnal) etc, ce qui me donne une bonne connaissance de gestion d'un Conseil d'administration. Je suis également impliqué depuis les 6 dernières années comme coordonnateur du Consortium du commerce équitable de Québec et j'ai aussi travaillé pour différentes organisations en tant que responsable des communications et est maintenant modérateur de médias sociaux pour ICUC Social. Je m’implique en tant qu’ambassadeur équitable à Québec. Je me suis récemment inscrit au certificat en communication publique afin de parfaire et approfondir mes connaisses et aptitudes en communication.

Nigel Spencer

Je suis préoccupé par les difficultés d' organisation et de mobilisation qui proviennent des communications faibles ou inexistantes du NPDQ à l'instar du parti fédéral. Cela semble être un problème à tous les niveaux. Nous avons besoin d'une organisation simple, transparente, fluide et accessible en général, à commencer par les communications internes et externes. Je suis ex-journaliste, professeur, traducteur, président de syndicat, membre de comités d'école, membre du comité de coordination provinciale pour l'enseignement de l'anglais, chef de département et conseiller pédagogique en Afrique, organisateur de conférences, publiciste, etc.


Coprésidence au comité des politiques

Ian Lecourtois

Au cours de la dernière année, je me suis présenté comme candidat aux élections dans la circonscription de Vachon. Cette expérience a été pour moi très enrichissante et m’a permis d’en apprendre d’avantage sur la politique québécoise et m’a également permis de mettre en pratique mes connaissance concernant la politique.

La raison pour laquelle j’ai décidé de m’investir dans ce parti et de me présenter comme co-président du comité des politiques, est qu’elle représente pour moi une solution viable pour le Québec. Les trois prochaines années seront, selon moi, décisives et demandera de notre part une rapidité dans les actions posées afin d’atteindre les objectifs établis par le parti.

En tant que représentant de la jeunesse qui elle, dans les années futures, devra faire face aux choix de nos dirigeants, je considère plus qu’important de m’impliquer au sein de notre exécutif pour pouvoir éventuellement regarder vers le futur et ressentir la fierté d’avoir aidé à bâtir un parti unique.

Cordialement,

Ian Lecourtois

Jorge Quiroz

Je suis de Montréal, Québec, Canadá. J'habite à Anjou.

Jean Rémillard

Jean RÉMILLARD, 2242 est, rue SAURIOL, MONTRÉAL H2B 1G3.
Membre du NPDQ depuis septembre 2018 et candidat dans Ahuntsic.

Diplômé en droit français, européen et international de Paris-2, en sc. politiques de l'UQAM, en philosophie du Lycée français de Londres et du Grand Séminaire de Montréal.

Secrétaire du PQ Bourassa (1995-2000) puis président du B-Q Ahuntsic, où j'ai dû visiter seul près de 1800 membres, pour les cartes de membres à renouveler, la campagne de financement et le recrutement de personnel électoral.

Candidat au municipal pour le RCM en 1998 et indépendant* en 2001, élections où j'ai tout fait: financement, écriture de mes dépliants et, en 2003, conception de mes pancartes; dans les 2 cas, j'ai vu et participé à leur pose et à leur enlèvement. *Dépenses électorales remboursées, dans les limites de la loi.

Fondateur d'une association technologique (apuq.com) en 2002 et membre de TRANSPORT 2000 QUÉBEC depuis 25 ans et de la CoopMGV depuis 3 ans.

Naissance à Hull, Québec, en 1946 puis résidant à Londres de 1962 à 1967. Ahuntsicois depuis 1967, sauf 2 années à Laval, 1 à Outremont, 2 à Longueuil et 6 en France.



Coprésidence au comité du financement

Sylvain Caron

Bonjour, C’est avec enthousiasme que je désire me présenter comme co-président du comité financement. Je sais très bien que ce poste est important pour le notre jeune parti et que les résultats de ce comité et son engagement font partis des priorités pour le futur de notre jeune formation et auront un impact sur la prochaine campagne dans 4 ans. Je sais aussi que le financement est relié avec le développement et recrutement de nouveaux membres. Étant que je suis de la Capitale-Nationale Chaudière-Appalaches soit l’est de la province et il plus facile pour moi d’élaborer une stratégie de recrutement d’une représentativité pour les circonscriptions du centre du Québec et l’est du Québec pour avoir 125 candidats à la prochaine élection. Je souhaite que la co-présidente de ce comité soit de l’ouest de la province, Montréal, Laval, Estrie ou Gatineau pour que l’on puisse couvrir l’ensemble de la province. Le financement est crucial pour notre parti surtout hors période électorale pour mettre en place les gens qui pourront porter nos idées et valeurs lors de la prochaine campagne et augmenter notre membership. Merci à tous de votre confiance. Sylvain Caron, Membre NPDQ