NPDQ

EN

Acte d’échange

Acte d’échange social fondé sur le désir de tisser des liens, l’action bénévole ne consiste pas seulement qu’à exécuter des tâches; les bénévoles vivent une expérience personnelle gratifiante. Fondé sur des valeurs de responsabilité et de gratuité, le bénévolat est influencé par les causes et les milieux où il se déploie. Beaucoup de personnes engagées dans le bénévolat affirment tirer des bienfaits tels l’acquisition de nouvelles compétences et une meilleure estime de soi.

Engagement libre et volontaire

La Semaine de l’action bénévole rappelle que le bénévolat occupe une place à part dans notre société en agissant, de façon libre et volontaire, pour des personnes ou pour un intérêt collectif, débordant de la “simple” entraide familiale ou amicale. Le thème de cette année “La valeur de chacun, la force du nombre” reconnaît que la force des bénévoles engendre des changements importants, que les efforts individuels et collectifs, surtout pendant ces temps d’incertitudes, ont un impact positif pour notre société. Les bénévoles ont intégré ce qu’a dit Ghandi 

«Nous devons devenir le changement

auquel nous voulons assister.»

Le 36e mois de l’autisme débute aujourd’hui avec une présence plus marquée sur les réseaux sociaux, les événements prévus pour le mois d’avril ayant été annulés en raison de la pandémie. Appelé trouble du spectre de l’autisme (TSA), c’est plus de 1,5% de la population du Québec qui est touché.

Sensibiliser à la différence

Le TSA n’est pas une maladie, c’est un état qui se manifeste différemment selon les personnes. Le spectre est large et coloré. Le mois de l’autisme a, entre autres objectifs, celui de créer des rapprochements entre la population et les personnes vivant avec le TSA, dans  l’espoir de créer une société plus inclusive. La différence ne veut surtout pas dire indifférence.