NPDQ

EN
Raphaël Fortin

27 août 2018

Le NPDQ se présente comme «l’option de gauche non souverainiste» en Outaouais

De passage à Gatineau lundi, le chef du Nouveau Parti démocratique du Québec (NPDQ) Raphaël Fortin pense que les électeurs de l’Outaouais, « pris pour acquis par les libéraux depuis fort longtemps », auront pour la première fois dans l’isoloir le 1er octobre une option de gauche « non-souverainiste ».

« Le NPDQ, c’est une gauche pragmatique et non idéologique. On a de grands objectifs, le Québec doit être ambitieux. Les gens disent qu’ils nous attendaient », a-t-il lancé d’emblée, ajoutant que le PLQ et la CAQ, c’est du pareil au même.

À ses côtés pour l’occasion, les candidats Nichola St-Jean (Hull) et Samuel Gendron (Pontiac) ont énuméré quelques-unes des engagements du parti qui en est à la première élection générale de sa jeune histoire.

Source: Article publié sur le site de Le Droit
Daniel LeBlanc, Le Droit

Consultez l’article >